Vous êtes dans la rubrique : -Bibliographie rétivienne 

Publié le : 25 février 2007
Rétif en vente à la Librairie Christophe Marcia

RESTIF DE LA BRETONNE, Nicolas Edme (1734-1806) - La Derniere Avanture d’un homme de quarante-cinq ans [E.O.] Nouvelle utile à plus d’un lecteur. Avec 3 figures dessinées par Binet. 1783. A Genève, et se trouve à Paris, chés Regnault, 1783, 2 vols in-12°, reliés en un (pagination continue) ; 528pp., 2ff. (sur 4)

Demi-Basane blonde moderne en Très bon état ; dos lisse orné, tranches mouchetées. 3 figures (sur 4) de Louis Binet. Les deux premières remontées (la deuxième sans la lettre). *** Petit ouvrage très utile dans son genre.. On y voit combien l’Amour est dangereus, lorsqu’on a passé l’âge de plaire. Les exemples pareils à celui qu’il renferme, ne sauraient être trop-multipliés. (Extrait du catalogue de l’éditeur en fin d’ouvrage). La première partie renferme une pièce de théatre intitulée : l’Amour et la Folie, commençant à la page 138 et finissant à la page 172, qui est de Sara Debee, le sujet du roman. A la fin de la Vie de mon père (3e éd., 1788), nous lisons que la Dernière Avanture fut composée en 1782, d’après l’histoire de Sara D*** (Debee). Ce petit ouvrage a eu quelque succès, à cause de sa vérité, et de la chaleur de certaines situations. Restif composait l’histoire à mesure que les faits arrivaient. C’est ce qui lui donne l’air d’un journal. J’étais profondément affecté, en l’écrivant et je regardais son impression comme le complément de mon existence : c’est ainsi que je considère aujourd’hui, celle de Monsieur Nicolas dévoilé. (Mes Ouvrages, pp.152-153). Restif était si pénétré des souvenirs de cet épisode de sa vie que, quinze ans plus tard, il replaçait dans la douzième partie de Monsieur Nicolas, un abrégé de la Dernière Avanture, en substituant aux noms déguisés du roman les noms véritables des personnages. Au reste l’Avanture occupe une grande place dans mes inscripcions et Restif y retourne encore dans plusieurs nouvelles (La Fille de mon hôtesse, les Deux Cinquantenaires). - LE BIBLIOPHILE JACOB CONSIDÈRE LE LIVRE COMME UN CHEF-D’OEUVRE ET LE PLACE AU-DESSUS DE MANON LESCAUT. - Cet ouvrage est orné de 4 figures dessinées par Binet, gravées par Giraud Pouquet, et qui sont des plus jolies et dignes de rivaliser avec les estampes du Paysan et de la Paysanne pervertis. (Morgand III, 10013). - Rives Childs (p.282) XXV, 1 ; Lacroix n°XXVI ; Picot, Livres du Baron J. de Rothschild p.393, n°17 [ Le Bibliophile Jacob et Picot n’indiquent que 2 frontispices ].. F, Couverture rigide, Très bon

Euro 1,250.00 |

RESTIF DE LA BRETONNE, Nicolas Edme (1734-1806) - Lettres de lord Austin de N**, à lord Humphrey de Dorset son ami. [E.O.] La Confidence nécessaire. Lettres anglaises. A Francfort, chez van Durren, et se trouve à Paris, chez Gaugry., A Cambridge (sur vol.2), 1769, 2 vols in-12°, reliés en un ; xvj, 248pp. ; 215pp.

Veau marbré, dos long orné, guirlandes sur les chasses, tranches marbrées. Manque la coiffe de tête, dos craquelé, ors un peu passés. *** Restif faisait toujours mention de cet ouvrage sous son faux titre, La Confidence nécessaire. Il fut commencé à Sacy, puis continué dans les derniers mois de 1767 et les premiers de 1768 mais abandonné plusieurs fois. Achevé à Paris en 1768. La Confidence nécessaire est une peinture de la situation de mon coeur, lorsque, dans ma première jeunesse, j’aimais plusieurs filles à la fois ; ce n’est pas une histoire véritable, mais c’est une situation vraie et un tableau fidèle. Cette production érotique eut du malheur ; elle fut refusée du censeur, l’abbé Simon.. Il n’était pas possible qu’un abbé approuvât un roman aussi gaillard. (Monsieur Nicolas, t. X, p.12). - EDITION ORIGINALE RARE D’UN DES TOUT PREMIERS LIVRES DE RESTIF. - Rives Childs (p.205) IV, 1 ; Lacroix n°IV.. F, Couverture rigide, Assez bon

Euro 1,650.00 |

Librairie Christophe Garcia

http://livres-anciens-rares.com/recherche.php ?recherche=Restif&x=13&y=11

Cet article vous a été proposé par : Nicole Masson




Imprimer cet article
envoyez cet article à vos amis
Envoyer cet article à un ami