Vous êtes dans la rubrique : -Colloques organisés par la Société Rétif de La Bretonne 

Publié le : 13 juillet 2005
Prix de Phi Beta Kappa

Mademoiselle Barbara Abad vient de recevoir le prix de Phi Beta Kappa, une "honor society" qui récompense par une bourse de 10.000 dollars un jeune chercheur travaillant sur la litterature ou la culture francaise. Le concours etait ouvert aux étudiants de doctorat et aux professeurs americains.

Elle est en train d’achever une thèse intitulée "In the Name of the Father : The Representation of the Father in the Works of Retif de la Bretonne" sous la direction d’Anne Deneys-Tunney à New York University (NYU’s Graduate School of Arts and Science) dont la soutenance est prévue pour mai 2006.

Sa thèse examine la paternité dans des textes chosis de Rétif. La représentation envahissante des figures paternelles reflèterait les transformations littéraires et sociales de la deuxième moitié du dix-huitième siècle. Mlle Abad soutient que chez aucun autre écrivain de cette période nous ne pouvons trouver une telle représentation du père, si pluraliste et si extensive. Elle montre comment l’oeuvre de Rétif saisit la complexité du rôle patriarcal dans cet âge révolutionnaire, prouvant que Rétif était à la fois un enfant de son siècle, réfléchissant aux questions centrales de la société française contemporaine, et au-delà de son siècle, expérimentant avec de nouvelles formes d’écriture.

Mademoiselle Abad est en France de juillet à décembre 2005, grâce à cette bourse. La Société Rétif de La Bretonne s’en réjouit beaucoup, la félicite pour cette distinction et lui souhaite la bienvenue. Si certains adhérents voulaient se mettre en contact avec elle durant son séjour, qu’ils adressent un email au webmestre du site qui le lui transmettra.

Cet article vous a été proposé par : Nicole Masson




Imprimer cet article
envoyez cet article à vos amis
Envoyer cet article à un ami