Vous êtes dans la rubrique :

Publié le : 8 août 2003
Liens concernant l’oeuvre de Rétif

http://www.textesrares.com/biblgra/br.htm
Une section de ce site est consacrée à L’Année des dames nationales, avec des reproductions de bonne qualité de quelques pages.

http://www.indiana.edu/ librcsd/etext/retif/present.txt
http://www.indiana.edu/ librcsd/etext/retif/restif1.txt
http://www.indiana.edu/ librcsd/etext/retif/
Site des bibliothèques de l’Indiana ; présentation complète (en anglais et en français) des Contemporaines, la reproduction de pages et d’illustrations en format image et la saisie de quelques nouvelles en format texte.

http://gallica.bnf.fr
Site de la Bibliothèque nationale de France ; on y trouve en intégralité quelques œuvres de Rétif : Le Pornographe, Le Thesmographe, Histoire de Sara, La Paysanne pervertie, Le Paysan perverti, La Vie de mon père, La Découverte australe, Le Monument du costume physique et moral, ou Tableaux de la vie, Les Contemporaines (extraits, éd. Charpentier, 1884), Les Posthumes).


Si vous découvrez, au fil de vos surfs, des pages intéressantes (ou cocasses), n’hésitez pas à les signaler à Nicole Masson
Cet article vous a été proposé par : Nicole Masson




Réactions à l'article :
  • > Liens concernant l’oeuvre de Rétif
    12 octobre 2004, par charles thiebaut
    Madame, Ai telecharge de la BNF le Monument du costume, edition en 2 tomes, Londres, chez c. Dilly, Poultry, M.DCC.XC. J’aimerais, pour mon strict plaisir personnel, rassembler les textes de Retif et les 2 series de Moreau le Jeune (24 estampes). Cependant, deux textes "le matin" et "la surprise" concernent deux estampes de Freudeberg et je n’arrive pas a identifier celles-ci et surtout à les retrouver. J’ai acheté les reproductions photographiques des estampes gravees de Moreau et aimerais en faire autant pour les deux estampes de Freudeberg. Je suis en panne malgré quelques relations epistolaires avec la BNF. Je ne sais si je frappe a la bonne porte en vous ecrivant ...
    • > Liens concernant l’oeuvre de Rétif
      2 novembre 2004, par Nicole Masson

      Je n’ai, cher Monsieur, pas d’information nouvelle à vous donner. Mais peut-être un visiteur du site pourra-t-il vous donner d’autres précisions. Bien cordialement.

      Nicole Masson