Vous êtes dans la rubrique :

Publié le : 31 mai 2008
Décès de M. Charleux

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse le décès de Jean Charleux, survenu le 25 mars 2008 à Auxerre, dans sa 92e année.

Tous ceux qui ont eu la chance de le connaître se souviendront toujours de ses qualités humaines et intellectuelles. Il était membre de la Société Rétif depuis le début, et notre correspondant local en Bourgogne. Lors des colloques de 1986 et de 1992 à Auxerre, il prit une part active à leur organisation. Amoureux de la nature, il connaissait mieux que quiconque les chemins et les lieux chers à Rétif, pour les avoir reconnus et parcourus maintes fois. Le premier, il élabora un topo-guide pour des randonnées rétiviennes. Son goût pour la photographie l’amena aussi à garder trace de tout ce qui pouvait illustrer tel ou tel passage de l’œuvre, et nous lui devons notamment un précieux reportage sur la maison de l’imprimeur Fournier à Auxerre, avant que des transformations ne fassent disparaître les traces du passé.

Jean Charleux fit presque toute sa carrière de professeur de Lettres modernes au lycée d’Auxerre et resta fidèle à cette ville pour sa retraite. Sa conduite pendant la guerre lui avait valu d’être nommé chevalier de la Légion d’Honneur. Homme extrêmement cultivé, il s’intéressait en particulier à Giono, Alain-Fournier, George Sand, Marie-Noël, mais il fut surtout un lecteur passionné de Rétif, d’une curiosité infatigable et d’une grande générosité envers les chercheurs (bien des notes de l’édition de Monsieur Nicolas dans la Pléiade lui sont redevables).

Notre revue bénéficia à plusieurs reprises de ses recherches érudites. Dans le prochain numéro, nous dresserons de ses travaux une liste complète, en même temps que nous lui rendrons un plus substantiel hommage.

Pierre Testud

Cet article vous a été proposé par : Pierre Testud




Imprimer cet article
envoyez cet article à vos amis
Envoyer cet article à un ami