Vous êtes dans la rubrique : -Découvrir Rétif 

Publié le : 11 avril 2007
Abraham Bosse précurseur du Monument du costume

Sur le site de la BnF, vous pouvez aller consulter la suite d’estampes d’Abraham Bosse qui préfigure la série de Freudenberg et Moreau le Jeune consacrée au Monument du costume.

Comme l’indique le site :

« Le Mariage à la ville se présente en une suite de six planches non numérotées. Bosse y résume divers moments de la vie d’une jeune femme : Le Contrat de mariage, La Mariée reconduite chez elle, L’Accouchement, Le Retour du baptême, La Visite à l’accouchée et La Visite de la nourrice. Elles sont présentées dans le même encadrement. Éditée par Leblond en 1633 puis par Melchior Tavernier, cette suite est, avec Le Mariage à la campagne, la première où Bosse fait vraiment œuvre originale ; il opte pour le format en largeur et choisit des sujets rarement traités auparavant. [...]Il faut attendre le XVIIIe siècle, et les suites de Freudenberg et de Moreau le Jeune pour le Monument du costume (1772-1789), pour voir de nouveau représenter en France, avec tant de détails, les épisodes de la vie d’un jeune couple. »

http://expositions.bnf.fr/bosse/grand/080.htm

Cet article vous a été proposé par : Nicole Masson




Imprimer cet article
envoyez cet article à vos amis
Envoyer cet article à un ami